Un nouveau personne arrive dans The Elder Scrolls Online

Honorable, bienveillante et aussi coriace que de la peau d’horqueur, il n’y en a pas deux comme Lyris Titan dans tout Tamriel. Vous ne trouverez pas de meilleure alliée que la fille des géants pour vos investigations dans le Cœur noir de Skyrim. Apprenez-en plus sur votre colossale compagne du Chapitre Greymoor à venir !

Brondold,

Comme toujours, vos services rendus au royaume vous honorent. Je sais que mon père vous en a demandé beaucoup en vous affectant en Bordeciel occidental, mais soyez assuré que des renforts sont en chemin. Nous vous envoyons la meilleure d’entre nous pour prendre la situation en main. La menace posée par les sorcières de Crève-Nève est trop importante pour que nous prenions le risque de dépêcher quelqu’un de moindre envergure. Sachez donc que Lyris Titan vous rejoindra au plus vite à Solitude.

J’imagine le nom de Lyris Titan vous est déjà familier ? Il me semble que tout le monde a entendu parler d’elle. Sa renommée dépasse sans doute même celle de mon père, le Roi-scalde de Vendeaume ! Au cas où vous ne connaîtriez pas encore cette juste et puissante demi-géante, laissez-moi vous éclairer à son sujet. Mon père a travaillé à une surprise pour elle, une ballade héroïque que je l’ai écouté réciter un bon millier de fois. Et pour être honnête, ce n’est pas si mauvais.

Il était une fois un nordique nommé Gjalder, dans ses veines coulait le sang des géants. Lorsqu’il rencontra et tomba sous le charme d’Alyr Casque-d’or, il était loin de se douter que leur amour causerait sa perte. Elle mourut en donnant vie à leur fille Lyris, un bébé d’une taille considérable. Gjalder éleva leur progéniture en Bordeciel oriental. Malgré son profond chagrin, il aima sa fille de tout son cœur et lui enseigna honneur, compassion et courage. À mesure qu’elle grandit, plus forte et plus grande que quiconque dans leur village, il se prit à imaginer pour elle un destin de guerrière de Bordeciel, peut-être même de Thane-épée pour un Jarl ! Mais Lyris avait d’autres idées sur la question.

À l’âge de quinze ans, déjà plus grande que les plus costauds des adultes nordiques, elle empaqueta ses maigres possessions et la hache dont son père lui avait fait cadeau. Elle s’était mise en tête que Cyrodiil saurait mettre sa force au défi et que l’Empire lui apporterait la formation dont elle avait besoin. À son arrivée, elle s’enrôla dans la légion impériale. Imaginez un peu l’opprobre et le harcèlement dont elle a dû faire l’objet. La haine ou la peur dans le regard des autres. Mais elle a enduré tout cela sans broncher, gravissant les échelons et forgeant les redoutables talents de guerrières que nous lui connaissons aujourd’hui.

À un moment donné, son chemin a croisé celui de Varen Aquilarios et elle s’est fait happer par sa révolution. Devenue son garde du corps et conseillère de confiance, elle l’a aidé à s’emparer du trône de rubis et du titre d’Empereur. Puis, faisant partie des Cinq compagnons de Varen, elle a pris part à nombre de leurs fameuses aventures, certaines tristement célèbres, à l’instar du fiasco qui déclencha la Coalescence. Il est important de noter que la faute en incombe sans le moindre doute aux mages. Et Lyris est revenu aider à mettre fin au chaos, comme vous avez dû l’entendre j’en suis sûr.

La rumeur prétend qu’elle est éprise du Garde-dragon rougegarde, Sai Sahan. Peut-être. Je sais qu’elle est restée un moment à l’aider dans la reconstruction de l’abbaye des lames. Mais quelque chose a du la rappeler au pays, car Lyris est finalement revenue dans son Bordeciel natal. En arrivant à Vendeaume, elle s’est rendue droit au palais des rois pour présenter sa hache à mon père et prêter ainsi allégeance à Jorunn le Roi-scalde. Comme vous le savez, mon père a le don de se montrer pénible quand il veut. Il a fait passer un sale quart d’heure à Lyris, lui demandant s’il pouvait lui faire confiance, si elle était réellement la légendaire Lyris Titan et pas une quelconque usurpatrice daedrique. Je pouvais voir sa fureur croître à chacune des accusations qu’il lui lançait. Et juste au moment où je pensais qu’ils allaient en venir aux poings dans la salle du trône fraîchement rénovée, ils ont tous deux éclaté de rire. Je ne suis toujours pas certain de comprendre ce qui s’est passé, mais elle s’est montrée une loyale agente du Roi-scalde depuis lors.

Quelles autres informations pourraient vous être utiles à propos de Lyris Titan ? Elle a vu Havreglace et en est revenue, ne la sous-estimez donc jamais. Lorsque le danger devient si terrible qu’il vous empêche de voir le ciel, sachez que Lyris sera là, hache à la main, prête à l’affronter sans hésitation. Il n’y a personne d’autre que la demi-géante de Bordeciel que je voudrais avoir à mes côtés sur le Champ de bataille. Elle fut l’une des premières à prendre la mesure de la menace posée par les sorcières de Crève-Nève. Et elle vous aidera à boucler l’enquête et convaincre Svargrim, le soi-disant haut-roi de Solitude, à prendre le danger au sérieux et agir. Même lui ne serait pas assez sot pour ignorer notre mise en garde et refuser notre aide.

Lyris Titan est en chemin, Brondold. Recueillez autant de renseignements que vous pourrez et tenez-vous prêt à l’aider lorsqu’elle arrivera. Puisse le souffle de Kyne vous accompagner, mon ami.

Irnskar, Prince de Vendeaume