Du nouveau concernant les comportements en jeu sur #Valorant

AFK ET ABSENCES EN JEU (prévu pour le patch 2.04)

Ces derniers mois, nous avons concentré le gros de nos efforts sur un problème particulièrement pénible : les AFK. Un seul joueur absent peut mettre en péril toute une partie et c’est déprimant de savoir qu’il faudra faire preuve de deux fois plus de virtuosité pour avoir une chance de gagner. Nous avons consacré du temps à la création de plusieurs solutions qui, nous en sommes convaincus, réduiront les cas d’AFK (autant en jeu qu’avant le lancement de la partie) dans VALORANT.

Nous mettons en place une détection améliorée des comportements à tendance absentéiste.

L’ancien système avait quelques angles morts. C’était rageant de voir certains joueurs passer entre les mailles du filet. Ces angles morts seront donc corrigés et à l’avenir, nous allons élargir la détection pour prendre en compte d’autres types de comportements indésirables et de participations passives.

(Nous ne pouvons pas trop entrer dans les détails sur ce point, mais sachez que notre système est bien meilleur qu’avant et que nous poursuivons les tests pour lui permettre de repérer d’autres exploitations de la détection de la présence en jeu.)

Nous avons entièrement revu notre structure de sanctions pour les fautes de type absence et AFK.

Au lieu d’appliquer des sanctions génériques au cas par cas, nous suivons le comportement général d’un compte donné sur le temps. En d’autres termes, la tuile occasionnelle de type « Allô ? Je n’ai plus internet ou quoi ? » ne devrait pas être punie trop fort (voire pas du tout).

Par contre, si vous avez la fâcheuse tendance d’abandonner des parties en cours… attendez-vous à un méchant coup de bâton. Les sanctions sont variées et proportionnelles à différents facteurs.

Elles peuvent consister en :

  • Des avertissements
  • Une confiscation d’XP pour les parties dont vous vous êtes absenté(e) (à plus, les gratteurs d’XP !)
  • Une petite pénalité dans votre score de classement pour les désistements avant le lancement de la partie
  • Une pénalité dans votre score de classement pour les désistements en jeu (à venir dans le patch 2.03)
  • Un accès restreint à la file de jeu
  • Une interdiction totale de participer au mode Compétition
  • Un bannissement de VALORANT (mais ça, c’est si vous insistez vraiment, vraiment beaucoup)

Autrement dit, nous avons amélioré notre détection et notre gestion de l’AFK en général, et nous avons hâte de les implémenter dans votre jeu.

NUISANCES DANS LE CHAT (prévu pour le patch 2.04)

Nous avons travaillé d’arrache-pied pendant longtemps, et pour une bonne cause. En plus de la détection des absences en jeu, nous avons œuvré pour que la communication entre joueurs dans le jeu soit plus agréable.

Plus question de mettre tout le monde en silencieux. Pour l’instant, nous avons sorti un modérateur de texte en 11 langues et revu notre système de sanctions pour les infractions textuelles. Nous avons introduit plus de nuances et une inflation de la sévérité des sanctions en fonction de la fréquence et de la gravité des infractions.

Elles peuvent consister en :

  • Des avertissements
  • Une interdiction d’accès aux canaux de communication
  • Une interdiction prolongée d’accès aux canaux de communication
  • Une interdiction d’accès à la file du mode Compétition
  • Un bannissement du jeu
  • Un bannissement prolongé du jeu

(N’oubliez pas : nous essayons de préparer pour le patch 2.04 une restriction d’accès à la file Compétition des joueurs interdits de canaux de communication).

Soyons bien clairs : la violence, les menaces et le harcèlement personnel n’ont pas leur place dans VALORANT. Nous n’aurons aucune tolérance pour ces comportements. Certaines infractions (comme listées ci-dessus) sont estampillées « tolérance zéro » et sanctionnées d’un bannissement automatique, point.

Ceci dit, nous vous prions de faire attention : notre système d’analyse textuelle actuel ne peut déterminer qui a commencé la guerre des mots. Si l’on vous prend à proférer des horreurs, vous serez signalé(e), qu’importe qui a jeté la première pierre. Si quelqu’un s’en prend à vous, ne vous en prenez pas à lui en retour ni ne répétez ce qu’il a dit.Signalez le fautif et soyez certains que nos systèmes s’en chargeront. (Vous pouvez aussi bloquer ses messages, sa voix, et même ses signaux). Il ne faudrait pas que vous payiez le prix des méfaits d’un autre.

RETOURS SUR SIGNALEMENTS (prévu pour le patch 2.05)

En plus du reste, nous sommes en train de mettre en place des retours à propos de vos signalements. Cette fonctionnalité préviendra les joueurs dont les signalements ont porté leurs fruits.

Nous savons comme il peut être frustrant de signaler quelqu’un sans savoir si nous l’avons remarqué ni même pris en compte. Soyez pourtant certains que nous vous écoutons et que vos signalements sont utiles. Ils sont en fait absolument essentiels pour vérifier que nous savons comment vous vivez les choses. La première version de la nouvelle fonctionnalité exigera que vous soyez connecté(e) au client du jeu pour recevoir un retour, mais nous travaillons sur une façon de vous notifier hors jeu.

L’objectif principal de cette fonction est de vous montrer que nous prenons autant ces problèmes au sérieux que vous et que nous n’hésitons pas à expulser les mauvais éléments du jeu. Il nous reste beaucoup de chemin à parcourir, mais nous sommes heureuses d’être à vos côtés pour faire de VALORANT un espace agréable pour toutes et tous.

DANS LE VISEUR

Ces nouveaux moyens de détection (ainsi que leurs sanctions associées) seront également appliqués au canal vocal. En attendant que la technologie soit au point, continuez de signaler les comportements indésirables.

Quand nous aurons éteint l’incendie des attitudes toxiques, nous voulons prendre le temps d’explorer le côté plus sympa de notre communauté et de favoriser le jeu « humain ».

Nous cherchons des moyens de détecter les comportements positifs et de donner plus de visibilité et de reconnaissance aux joueurs qui influencent les interactions en bien. Et bonus : nous ajoutons une petite fonctionnalité qui vous permet de n’utiliser que le Riot ID des joueurs pour les inviter dans vos parties (vous n’aurez plus besoin de les ajouter comme amis). De cette façon vous pourrez rencontrer de nouveaux coéquipiers sans aller jusqu’à les ajouter à votre liste.

Nous espérons que cela vous permettra de vous faire de nouveaux amis.